Version 5 by Maria Barbi
on 14 février 2015 14:38.

compared with
Version 6 by Maria Barbi
on 14 février 2015 14:40.

Key
This line was removed.
This word was removed. This word was added.
This line was added.

Changes (23)

View Page History

* {color:#333399}{*}{_}Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d’excellence pédagogique._{*}{color} {color:#333399}(Institut Français de l’Education) \- {color}{color:#333399}[http://www.stms.ac-versailles.fr/IMG/pdf/enseignerdanslesuperieur64-septembre-2011.pdf|http://www.stms.ac-versailles.fr/IMG/pdf/enseignerdanslesuperieur64-septembre-2011.pdf]{color}
* {color:#333399}{*}{_}Les 10 compétences de l’enseignant universitaire{_}{*}{color} {color:#333399}(Univ. Louvain) -{color} {color:#333399}[http://www.uclouvain.be/97754.html]{color}  


  

h1. {color:#333300}{*}Extraits du compte rendu de la deuxième rencontre{*}{color}

*A propos des programmes du secondaire* il serait peut-être bien d’avoir un enseignant du secondaire invité, même si la discussion peut être délicate.

h4. {color:#000000}{*}2. La journée sur la Pédagogie Inversée organisée par Promoscience : compléments et discussion{*}{color}

Notre collègue nous a fait parvenir un compte rendu détaillé de la journée sur la Pédagogie inversée (disponible sur le wiki). Quelques détails complémentaires sont discutés aujourd’hui.
L’article « Les 10 compétences de l’enseignant universitaire » est semblé quant à lui un peu trop un catalogue désordonné et redondant à certains.

h3. Présentation h4. {color:#993300}Présentation de l’article « Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d’excellence pédagogique ».{color}

{color:#993300}Il s’agit effectivement d’un texte plus centré sur les actions institutionnelles possibles ou qui ont été faites visant le *développement professionnel* des le{color} {color:#993300}{*}développement professionnel{*}{color} {color:#993300}des enseignants chercheurs. Le texte est riche en références. Il relate de diverses réflexions en cours en Usa et en Europe sur l’évolution du métier d’EC, qui ont démarré en 90 à Bologne, sur le constat de la massification de l’enseignement universitaire et de la nécessité de promouvoir des acquis correspondants aux besoins de la société.{color}

{color:#993300}La question de la qualité de l’enseignement et de notre profil professionnel, est complexe : nous sommes généralement d’abord chercheurs puis enseignants, et notre développement en tant qu’enseignant se fait généralement par la pratique. Récemment, cependant, des recherches ont questionné ce modèle, et mis en évidence que l’opposition entre ces deux missions de l’EC est plutôt source de frustration. Comment intervenir ?{color}

{color:#993300}Des approches top-down et bottom-up peuvent être envisagées, mais il apparaît que pour consolider la professionnalisation de l’EC il faut que les enseignants soient impliqués dans son développement. L’enseignement reste encore une activité solitaire peu cordonné, et il se pose donc la question de comment faire émerger une réflexion collective et des pratiques communes, en dépassant le contexte disciplinaire.{color}

{color:#993300}Suite à cet intérêt croissant pour la pédagogie, notre métier change, et le développement professionnel devrait passer aussi pour une reconnaissance de cet investissement lors du recrutement et des évolutions de carrière, ce qui implique aussi la nécessité d’une évaluation.{color}

{color:#993300}L’article identifie 2 approches fondamentalement différentes dans la manière dont un enseignant pense son enseignement :{color}
# orienté {color:#993300}orienté contenu, centrée sur l’enseignant, qui essaye de maitriser sa discipline pour ensuite la transmettre (plutôt spontanée chez les jeunes collègues){color}
# orienté {color:#993300}orienté apprentissage, centré sur l’étudiant, l’enseignant facilite l’apprentissage plutôt que transmettre un savoir.{color}

{color:#993300}Il cite des nombreuses études et les avantages de l’une ou l’autre approche est difficile à estimer et dépend du contexte.{color}

{color:#993300}Une des questions centrales qui se posent  quant au développement professionnel et à l’évolution des approches pédagogiques et donc sans doute celle de la *formation la{color} {color:#993300}{*}formation des enseignants{*}{color}{color:#993300}. Obligatoire ? Formelle ? Top-down ou bottom-up ? Collective ? Initiale ou continue ? Faut-il définir un référentiel ? Quelles structures mettre en place ? Avec quels objectifs ? A qui confier le développement pédagogique, à des conseilleurs, des techniciens, des paires ? Comment le lier à la carrière ?{color}

{color:#993300}Ce sont des questions intéressantes et qui nous dépassent. Ce qui ressort de cet article est que le développement pédagogique doit être innovant, et que l’approche « orienté apprentissage » fait le plus de consensus et  semble mieux s’intégrer dans les pratiques de développement professionnel.{color}

h3. Présentation de l’article « Les 10 compétences de l’enseignant universitaire »
h4. {color:#008080}Présentation de l’article « Les 10 compétences de l’enseignant universitaire »{color}

{color:#008080}Il est vrai que ce document est un peu un catalogue, et un peu redondant, mais il ne faut pas oublier que c’est un document adressé à des enseignants de la part d’un service d’aide pédagogique. Il est donc normal qu’il y ait un recensement des questions que les enseignants peuvent se poser avec des réponses possibles apportées à chacune, d’où la redondance puisque les réponses à plusieurs questions peuvent se superposer.{color}

On peut identifier 4 points plus importants :
{color:#008080}On peut identifier 4 points plus importants :{color}

{color:#008080}\-       la « compétence 9 », qui est de *développer de{color} {color:#008080}{*}développer une réflexive par rapport à sa pratique{*}{color}{color:#008080}, faire le point sur son enseignement. C’est très important -- et c’est un peu ce qu’on cherche à faire avec ces Rencontres.{color}

\-       *« La {color:#008080}\-      {color} {color:#008080}*« La représentation qu’un enseignant peut se faire de l’acte d’enseigner apparaît fortement corrélée à la représentation qu’il se fait de l’acte d’apprendre.»*{color} {color:#008080}Savoir comment ca se passe pendant l’apprentissage est important pour savoir pourquoi on fait ce qu’on fait, quels sont les avantages et les défauts de nos pratiques, pourquoi elles peuvent fonctionner. Donc le mieux on comprend le mécanismes des nos pratiques, mieux on gère, inclus lorsque une approche échoue, ce qui est presque inévitable lorsqu’on s’adresse à un public hétérogène, car on sait alors plus facilement identifier le problème et régir.{color}

\-       *Elargir {color:#008080}\-      {color} {color:#008080}{*}Elargir la palette des modes d’enseignement{*}{color}{color:#008080}. Il est évident qu’il n’y a pas une méthode miracle : les méthodes doivent s’adapter aux étudiants, aux sujets, et aussi aux enseignants, qui n’ont pas tous les mêmes profils. Avoir une palette de choix le plus large possible est une ressource importante.{color}

\-       *Evaluation* : {color:#008080}\-      {color} {color:#008080}{*}Evaluation{*}{color}{color:#008080} : se poser la question des objectifs, en termes de produit final (ce que l’étudiant doit connaître, savoir faire), et comment on évalue si on a atteint le but fixé. En jugeant les étudiants mais aussi le processus d’enseignement.{color}